Bienvenue à vous dans l'atelier de fabrication !

L'atelier de création

Dans notre atelier, nous proposons des grimoires vierges, de différents formats, entièrement fabriqués de façon artisanale.

 

Pour cela, nous utilisons les outils simples et manuels de la reliure traditionnelle ; fût à rogner, étau à arrondissure, couteau à parer, plioir en os, etc... ; sans oublier notre "fameux" cousoir de début 1900 !

De la reliure traditionnelle

Reliure ancestrale à la ficelle de chanvre et fil de lin

Nos livres vierges sont reliés selon les méthodes ancestrales, gage d'une meilleure résistance dans le temps et d'une véritable sensualité.

La reliure d'un grimoire comporte une vingtaine d'étapes au minimum en dehors de la décoration. Tout est fait à la main.

Des matières naturelles

Peau de chagrin véritable

Nous nous efforçons d'utiliser essentiellement des matériaux naturels à usage professionnel tels que du cuir véritable, des tissus résistants d'ameublement (lin, coton...), des clous de tapissier d'ameublement ou des estampes anciennes en métal (pas de plastique ni de résine).

De même que la fameuse colle de pâte à base de farine que l'on confectionne à la maison.

Le vieillissement des tranches est effectué avec une préparation personnelle à base de café ou de brou de noix.

Fabriqués pour durer

Fil de couture en lin

Nous apportons un grand soin quant à la robustesse de nos créations.

La éléments décoratifs (clous de tapissiers, estampes...) sont à la fois enfoncés de 2 mm dans le carton de reliure et collés de chaque côté. Chaque élément est contrôlé un par un après séchage.

De même en reliure traditionnelle, les cahiers sont cousus entre eux avec un fil de lin qui emprisonne une ficelle de chanvre. Cette ficelle est passée à travers le carton de reliure et collée. Ces techniques centenaires sont toujours en vigueur aujourd'hui.

Zoom technique

Dos avec faux-nerfs en cuir

Les couvertures de nos grimoires sont déclinées en versions :

 

  •  plein cuir : cuir chagrin bronze ou antique. Pour les livres d'escarcelles, on utilise également de la vachette ou du veau.
  • mi-cuir : dos en cuir chagrin bronze ou antique et couverture en tissu (tissu de qualité ameublement, toile ou velours de coton, lin)
  • plein tissu.

 

La majorité possède des faux-nerfs en cuir.

 Tous nos grimoires disposent de tranchefile et d'un signet.

L'effet vieillissement des tranches est obtenu par une recette maison à base de café.

  • Le tranchefile

  • La gouttière

  • Le soufflet

Les pages de garde sont en couleur ou teintées au brou de noix pour un effet vieux bois, selon l'humeur de l'artiste !

  • Page de garde teintée au brou de noix.

  • Page de garde or.

  • Page de garde couleur (différents coloris).

Le "test" du papier !

Le papier utilisé est du papier à dessin blanc naturel sans acide 120g/m² pour les petits et moyens formats (Livres d'Escarcelles et de Vaisseau) et 160 g/m² pour les grands (Livres de Manoir).

Ce papier à grain fin est polyvalent, il convient pour de nombreuses techniques : dessin aux crayons, calligraphie à l’encre, gouache, feutre…

L'intérieur des grimoires :

Notre atelier fait partie du réseau des Métiers d'Art de Nouvelle-Aquitaine.